The Rusty Bells : Les années sixties reviennent pendant 40 minutes.

Posted on juin 25, 2012

2


Image

Après avoir beaucoup tourné dans la ville de Toulouse, The Rusty Bells sortent  leur premier opus « Rebirth ». Un album aux styles psychédélique, trash et garage.

Nous sommes en 2012. Imagines toi aller dans ton grenier pour fouiller dans tes vieux vinyles afin de retrouver un peu la douceur d’antan du rock’n’roll. Et là, tu trouves celui des Rusty bells. Tu te souviens vaguement des coups de riff, de la guitare et de la voix saturé. Alors, tu réécoutes. Voilà le contexte danslequel je me trouvais en écoutant pour la première fois l’album « Rebirth » des Rusty Bells.

Tout d’abord, j’ai vraiment cru qu’ils en étaient à leur second album. Faux ! Ce qui est tout à l’honneur du groupe. D’autant plus qu’ils sont déjà sur tous les fronts de la toile : facebook, twitter, soudcloud, myspace, itunes, youtube et deezer. Impossible de les manquer.

J’avais déjà entendu parler d’eux sans savoir qui était ce mystérieux groupe. C’est la concrétisation avec l’écoute de leur premier album. Ce fut une très belle surprise. Il commence avec le titre « From bad to worse » un bon groove et un rythme entraînant. Et ça continue à coup de trémolo et de voix saturée.  Un fabuleux mélange d’une atmosphère sombre, assez mature et d’une ambiance macabre à la Tim Burton. Je pense aux titres « because of him » et « Nothing is right ». « My steel brother » au commencement est assez stone, puis monte en puissance, « Pony’s black idea » est très sombre et manque de virer au metal.

The rusty bells s’est fait plaisir en jouant tantôt une guitare très nerveuse, tantôt plus stone.

Le fameux groupe Toulousain contient des parcelles d’ambiance à la The kills, The Horrors ou bien de The Doors.

En conclusion, Rebirth c’est sombre, old school, rock garage et mature. The rusty bells c’est un univers à découvrir. Ils passent le jeudi 28 juin à la Dynamo à Toulouse (20h/5€), une date à inscrire dans votre petit agenda.


Date de sortie : Avril 2012

Label/Distributeur :  Dead Bees Records

Retrouvez The Rusty bells sur le site officiel,
Facebook, Twitter, Soundcloud, myspace, itunes, youtube et deezer.

Elodie

About these ads
Posted in: Coup de coeur