Le mystérieux footballeur

Posted on mars 15, 2013

0


Un footballeur mystère affole l’Angleterre depuis deux ans. Personne ne connait son identité et il se fait appeler « The secret footballer ». Il a sorti début janvier un livre où il déballe tout. On comprend mieux maintenant pourquoi Patrice Evra est parano.
Image
Voilà maintenant deux ans que ce footeux mystère amuse les fans et rend fou ses collègues du ballon rond. L’histoire commence dans les colonnes du Guardian lorsque « The secret footballer » écrit un premier papier pour révéler quelques détails de la vie des footballeurs. Relations extras conjugales, états d’âmes, les avantages en nature offerts aux footballeurs, les excès en tous genres, etc… toute la vie des joueurs de la Premier League est déballée au grand jour par ce Wikileaks du ballon rond.
 » Ce qui paraît dans les médias représente à peu près 2% de ce qui se passe dans le football. Et ce que je dis moi, reprend-il, représente à peu près 50% de la réalité. Celui qui dirait toute la vérité serait ostracisé, ruiné et ne trouverait plus jamais un boulot dans le foot.» Une première chronique qui a connu un tel succès que le footballeur a décidé de sortir un livre qui est paru en août dernier outre-Manche. Alors que sait-on sur ce joueur anonyme ? Tout d’abord qu’il s’agit d’un joueur professionnel, évoluant en Premier League, qu’il a côtoyé des grandes écuries anglaises et a été pendant un temps capitaine dans une équipe de première division anglaise.
Si pour l’heure l’identité du « Secret footballer » n’a pas été dévoilée, les fans anglais mènent l’enquête, certains ont même lancé un site internet pour trouver l’auteur (www.whoisthesecretfootballer.co.uk). Les médias et les supporteurs privilégieraient deux pistes : la première menant à Kevin Davies (Bolton) et la seconde Dave Kitson (Sheffield United). Scotland Yard est encore sur le coup mais en avant première on vous livre quelques passages du bouquin :
 « Je repense à ce moment presque chaque jour. Je me demande ce qui se serait passé si j’avais eu le courage de refuser. Certes, je voulais devenir footballeur professionnel depuis que j’avais appris à marcher. Mais je connaissais déjà suffisamment la vie pour savoir qu’une fois lié, il devient très difficile de retrouver sa liberté. Je me demande où je serais aujourd’hui.
Est-ce que j’aurais quand même gagné des titres, est-ce que j’aurais eu mon quart d’heure de gloire, est ce qu’on me reconnaîtrait dans la rue ? Est-ce que j’aurais vécu ces moments de bonheur intense qui vous transportent après avoir marqué un but ou gagné un match crucial ?
Mais les vraies questions, ce sont celles-ci : est-ce que j’aurais davantage d’amis, pas seulement virtuels, si j’avais pu leur consacrer ne serait-ce qu’un seul week-end ces douze dernières années ? Est-ce que j’aurais pu être présent au mariage de mon meilleur ami, dont j’étais supposé être le témoin, au lieu de rester sur le banc contre Arsenal ? Est-ce que j’aurais pu assister aux enterrements que j’ai manqués, et où mon absence, la plupart du temps, ne fut jamais pardonnée ?
Est-ce que je serais sous antidépresseurs, comme je le suis aujourd’hui ? Est-ce que j’aurais mis autant de gens en colère, simplement parce que je n’ai pas envie de leur ressembler ? Et est-ce que je saurais à quelle autre aune mesurer la réussite de ma vie que par l’argent amassé et les matches gagnés ? Qui peut savoir ? Comme quelqu’un l’a dit un jour, le football était mon sport préféré. »
Visiblement affaibli psychologiquement, ce joueur se décrit parfois dans ses chroniques comme quelqu’un de moralement touché, avouant même avoir récemment forcé sur la boisson et négligé son alimentation, dans l’espoir que son embonpoint naissant incite l’entraîneur à ne pas coucher son nom sur la feuille de match. Mal dans sa vie, il avoue se soigner aux antidépresseurs et n’être jamais aussi heureux que lorsqu’il peut rester des heures assis chez lui dans sa chaise Eames, sans rien faire.
Alors on s’est pris au jeu de l’enquête et pour le moment on a décidé de mettre une petite piécette chez les bookmakers sur Andy Carroll. Lors de la révélation, vous pourrez dire que vous l’avez lu en premier ici. Voilà c’est dit !
Thomas Liabot – Khelif Rémi (Semelle-web.fr)
Rejoignez-nous sur twitter : @Semelle1 et Facebook (Semelle)